Les économies d’énergies parlons-en, à Clermont le 8 octobre 2016

Ce samedi 8 octobre, dans le cadre du Jour de la nuit, En Savoir Plus a animé une soirée sur les économies d’énergies, avec le soutien de la mairie de Clermont et une aide financière de la DREAL et de la Région (dans le cadre des Initiatives régionales pour l’environnement).

couchésol

A 20h, dans l’Hôtel de ville, peu de public est présent, mais les oreilles sont grandes ouvertes et chacun montre un intérêt certain pour la présentation du diagnostic énergétique de la ville de Clermont, mené en ce moment par l’ADTO. En parallèle, la manipulation d’échantillons d’isolants, d’une maquette de maison et d’ampoules, avec une animatrice d’En Savoir Plus,  ont permis de visualiser concrètement des économies d’énergie possibles chez soi.

adto

L’Espace Info Energie de l’ADIL60 a abordé des éco gestes à réaliser au quotidien mais aussi les possibilités d’aides financières pour l’habitat (isolation, chauffage…).

adil

Enfin, pour qui veut consommer de l’énergie renouvelable, Enercoop a présenté sa philosophie de production d’énergie 100% renouvelable, par des producteurs locaux et engagés, voire des producteurs collaboratifs.

enercoopL’association Energie Partagée propose en effet un fond d’investissement  dans des projets de production d’énergie renouvelable collaboratifs.

Avec un tel panel de possibilités offertes pour mener une transition énergétique, le public était toute ouïe pour l’histoire de Monsieur Redfish, racontée par Alain Poirée, conteur.

alain

C’est à 22h30 que tout le monde est sorti pour se promener dans les rues de Clermont, à la chasse aux lumières : beaucoup de commerçants ont joué le jeu d’éteindre leurs devantures. Restent certaines lumières privées (particuliers, commerces) ou inévitables (hôpital, boulevard, vidéosurveillance). Tels des chats, les yeux s’étaient vite adaptés à la nuit noire, et les étoiles nous sont apparues…

img_5463

Le froid a ensuite rapatrié la troupe dans la salle pour une dernière lecture par Alain Poirée, illustrant la ridicule course au progrès des humains pour coloniser l’espace, cachant notre incapacité à nous questionner sur les changements à opérer pour d’abord survivre sur notre petite planète…

Merci à tous les participants et aux intervenants qui ont tous alimenté la flamme  d’une nouvelle énergie pour l’avenir.

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *